2 jours à Lisbonne, sur un coup de tête

En mars dernier, ma situation professionnelle a changé (pour le mieux !) et moi qui n’avais pas connu les longs weekends avec les jours fériés depuis trois ans, je redécouvre cela maintenant. Et c’est plutôt bien.

Du coup, j’ai voulu en profiter et partir quelque part pour l’Ascension. Mais à la question de « quelle destination ? » j’ai séché… Et puis sur un coup de tête, j’ai choisi Lisbonne.
Peut-être parce que beaucoup en parle en bien, parce que c’est une ville peu chère, je ne sais pas vraiment mais j’ai pris billets et logement pour Lisbonne sur un coup de tête. Et je me suis envolée vendredi matin pour cette destination totalement inconnue pour moi.

Lisbonne, cette grande inconnue…

Je ne vais pas mentir, de Lisbonne je ne connaissais rien du tout (et je n(en connais toujours pas beaucoup) et j’avais des doutes sur cette destination. Personne autour de moi n’y étant allé, je me suis jetée dans l’inconnue la plus totale. Et moi qui aime parler une langue de l’endroit où je vais, même si je parle anglais et eux aussi, je trouve toujours dommage de ne pas pouvoir m’imprégner plus avec la langue. Mais bon.

J’aurais pu partir plus de 2 jours mais j’ai pris en compte les billets d’avion et surtout les horaires des vols. Soit un aller tôt en matinée à 6h le vendredi (ce que j’ai pris), soit un aller tard le mercredi soir à 21h (mais je ne voulais pas perdre une journée de logement). Et pour le retour, même histoire, soit tôt le matin soit tard le soir mais très peu de possibilité en après-midi. Ce qui est dommage.

Et comme c’est un sur un coup de tête, j’ai trouvé que 2 bonnes journées seraient suffisantes pour une première.

Mon logement

Lisbonne Airbnb

Partant seule, et ne dormant que 2 nuits, je n’ai pas investi dans mon logement. J’ai eu la chance de trouver une chambre sur Airbnb à 27€ la nuit chez Carol (qui loue aussi d’autres chambres de son appartement), du côté de Saldanha, dans ce qu’ils appellent « la Lisbonne du XXe s ».
J’ai dormi dans ce qu’elle appelle la « Red Room », la plus commentée et mieux notée.

L’appartement a plusieurs chambres et donc il peut y avoir plusieurs guests dans les différentes chambres. Je ne suis pas restée très longtemps mais j’ai eu l’occasion de croiser certaines à la sortie de la douche (partagée donc) ou bien le soir (une fille avait des soucis avec sa clé) en rentrant. Franchement je me suis sentie très en sécurité chez Carol, ne demandez pas pourquoi mais c’est ce que j’ai ressenti et en voyant certains commentaires, je ne suis pas la seule à avoir eu cette impression.

A première vue, je pensais que le logement serait assez loin du centre mais au final pas du tout. Après avoir eu un peu (beaucoup) de mal à trouver l’immeuble (car bonjour pour trouver le nom des rues, des petits écriteaux en pierre blanche, sur des bâtiments clairs et une écriture qui ne ressort pas. Il faut avoir de bons yeux et savoir où regarder), j’ai trouvé l’emplacement idéal.
Proche du métro (station Marquês de Pombal), il suffit de descendre la longue avenue de la Liberdade, environ 10-15mn, pour atteindre le centre ville. C’est une petite balade fort agréable sur ce qui est considérée comme les Champs-Élysées portugais (avec les grosses enseignes comme Gucci & cie), mais avec plus de verdure et autant dire que c’est très agréable.

A faire à proximité du logement

Si jamais vous souhaitez vous aussi réserver chez Carol ou dans les alentours, voici quelques points de visite à faire.

* shopping
Pour les mordues de mode, vous trouverez votre bonheur avec toutes les boutiques de l’avenue de la Liberdade. Et le samedi, il y a un petit marché qui s’installe sur l’un des trottoirs et vous trouverez des bijoux fantaisies et des sacs en liège (une spécialité), des vêtements, des tableaux, des souvenirs (plus chers cependant que dans les boutiques de touristes)

* Parque Eduardo VII

Je n’ai pas eu le temps de le visiter mais le Parc Edouard VII est à faire, notamment pour admirer une vue sur l’avenue Liberdade et la mer.
Quand j’y étais, il y avait aussi un Festival du Livre.

* L’ancienne prison
Si vous avez eu le courage de monter tout en haut du Parc, vous pourrez voir l’ancienne prison et si je me souviens bien, cet endroit était réservé pour les prisonniers politique. Vu de l’extérieur, l’endroit est magnifique, comme la plupart de l’architecture de la ville mais quand on apprend à quoi servait l’endroit, ce n’est pas pareil. Pour une prison, extérieurement en tout cas, elle est très jolie.

Après je vous invite à vous procurer le Cartoville Lisbonne (perso je ne jure désormais que par les cartovilles pour visiter un endroit!) qui vous donnera toutes les visites à faire dans le coin de Marquês de Pombal/Rato/Saldanha.

2 jours à Lisbonne – ce que j’ai fait

Mosteiro dos Jeronimos à Lisbonne

Avec 2 jours sur place, autant dire que je devais en voir un maximum tout en me reposant et profitant de l’instant.
Il a fallu faire un choix sur les visites mais je savais déjà que je ne voulais pas faire les musées ou de visites où il y aurait de l’attente. Et j’ai gagné du temps car Lisbonne est une destination très prisée et donc l’attente est parfois grande.

2 jours au final c’est très court et comme en plus je ne connaissais rien du tout à l’histoire de Lisbonne, j’ai vraiment fait ma grosse touriste et j’ai investie dans un Pass Yellow Bus.
Plusieurs formules existent mais je me suis laissée tenter par la totale (« All In One« ) à 40€ – j’ai eu une réduction de 5€ mais est-ce valable au final tout le temps ? À confirmer…
Ce ticket m’a permis de refaire tout mon retard en matière d’histoire de la ville et j’ai apprécie les explications et visites : Lisbonne Moderne (architecture et histoire, visite de quartier éloigné du centre avec des constructions vraiment modernes), balade du côté de Belém, balade en bateau (avec possibilité de s’arrêter de l’autre côté du Tage pour déguster des bons petits plats à base de poisson ou voir la statue du Christ-Roi qui domine le pont du 25-Avril et offre une vue sur Lisbonne) qui amène aussi du côté de Bélem et bien sûr une visite en Tram (attraction incontournable).

Ce Pass avec Yellow Bus m’a permis aussi de prendre gratuitement l’ascenseur Santa Justa (dans le quartier de Baixa – prononcer Baicha, proche de la place Dom Pedro IV). Sachant que le ticket est à peu près à 4-6€, c’est une économie et encore plus si vous voulez ensuite monter le mirador qui vous donne (encore) un point de vue sur la ville. Si vous montez, il faudra rajouter 1€50 ! Eh oui, vous avez déboursé 4-6€ juste pour prendre un ascenseur certes très joli, à l’ancienne mais bon, ça fait au final 7€50 par personne.
Vous pouvez aussi prendre gratuitement les Trams et les bus qui desservent l’aéroport. Pas besoin donc de commander un taxi ou un Uber si vous partez en journée (à voir les horaires de passage, étant partie à 6h du mat, il n’y avait pas de bus).

J’ai beaucoup marché, admiré la ville et ses monuments mais je n’ai pas fait de visites concrètes car trop de monde et peu de temps sur place. C’était surtout histoire d’avoir une première approche et je ne suis pas du tout déçue par ce que j’ai vu. Et ayant fait tous les tours avec Yellows Bus (je vous l’ai dit, j’étais en mode grosse touriste), j’ai beaucoup vu de choses très rapidement mais je voulais surtout en apprendre plus.

Après, je me suis laissée porter par la vie de la ville et j’ai couvent traîné en soirée. Sur un petit marché place Dom Pedro (d’où partent d’ailleurs les Yellows Bus) et c’était fort agréable. Je me suis perdue dans les rues, je suis tombée sur l’entrée du château Sao Jorge (fermé malheureusement) et sur la cathédrale Sé Patriarcal.
Je suis descendue à Bélem où j’ai admiré de près la Torre de Belém (ancienne porte d’entrée du port de Lisbonne qui servait de point de défense) et le Padrao dos Descobrimentos (à la mémoire des navigateurs du 15è et 16è).

Croisière sur le Tage
Croisière sur le Tage, vue sur l’autre côte, au loin le pont du 25-Avril et la statue du Christ-Roi

Voilà pour ce court séjour de 2 jours à Lisbonne ! Je vous invite à suivre mon compte Instagram où j’ai posté quelques photos et dans une story vous verrez aussi des vidéos.

Dans un prochain article, je vous parlerais de bons plans et points de vigilance si vous allez là-bas.

Des questions ? N’hésitez pas ! J’y répondrai au mieux !

Faites découvrir Chicago aux autres !Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.