Saison 3 de Chicago P.D. (via hellochicago.fr)

Chicago P.D. – Saison 3

Je vais le dire d’entrée : la saison 3 de Chicago P.D. est de loin la meilleure saison !

Après des débuts assez difficiles (même si la saison 2 était pas mal en comparaison à la première), la série trouve enfin ses marques. Ils rentrent enfin dans le vif de l’action et ne font pas les choses gentillement. Et c’est tant mieux parce que j’ai bien failli abandonner la série.

En réalité, j’ai lâché la série mais je ne sais pas pourquoi, je me suis dit que je devais au moins voir ce qu’ils avaient fait pour la saison 3. J’ai toujours eu du mal avec Chicago P.D., depuis les débuts et ne me suis jamais cachée. Je regardais principalement pour suivre Chicago Fire.
Quelle surprise donc, et quel plaisir, de voir ne serait-ce que le premier épisode de la saison 3 de Chicago P.D.
Ce premier épisode est justement très intéressant car on découvre une autre facette du personnage joué par Sophia Bush (et l’actrice montre autre chose de son jeu du coup). Cela fait suite au triste événement survenu à la fin de la saison 2, qui était mon moment (oui c’est bizarre).

Sophia Bush dans la saison 3 de Chicago P.D.
©NBC

La saison 2 de Chicago P.D. n’était pas si mal mais quand on voit la 3, la différence est évidente.
L’action est de mise, plus forte et impressionnante, elle correspond un peu plus à ce que l’on peut attendre de cette unité de Renseignements menée par un homme qui ne respecte pas les règles.
Tension plus présente, le passé du Sergent Voight plane toujours au-dessus de sa tête et celle de son entourage. Il n’est pas à l’abri.

Mais là où j’ai vraiment aimé cette saison de Chicago P.D. c’est les personnages.
L’équipe, le district, tout le monde semble enfin former une seule et même famille. Les personnages que je trouvais vraiment agaçants le sont moins car on aborde leur côté qui me posait problème.
J’ai adoré voir Amy Morton, alias Trudy Platt, être mise plus en avant, surtout avec l’épisode 3 (il ne faut pas l’embêter !). Son personnage est central au district et la série. Derrière ses piques incessantes, il y a une femme vraiment forte mais aussi très humaine qui apporte beaucoup d’émotions aux moments nécessaires.
Brian Geraghty est aussi très bon dans son rôle du policier droit dans ses baskets, ferme et qui suit les règles, contrairement à Voight. Il réserve de bon passages, notamment avec sa partenaire jouée par Marina Squerciati. Ensemble, ils forment une bonne équipe, et c’est donc avec regret que l’on voit ce que la fin de la saison 3 leur réserver.

N’oublions pas l’épisode 21 de la saison qui permettra d’introduire l’autre spin-off de la franchise, Chicago Justice. Une série dont je vous ai déjà parlé, qui n’aura pas de seconde saison et ne rejoindra pas l’univers One Chicago.

Philip Winchester dans la saison 3 de Chicago P.D.
©NBC

La fin de la saison nous montre la problématique de travailler aux côtés de Hank Voight, alors qu’il doit faire face à un terrible événement. Sa réaction sera au coeur de la saison 4 et sa relation avec le personnage de Sophia Bush. Et si vous suivez l’actualité, vous savez quelle issue Erin Lindsay aura choisi à la fin de cette quatrième saison, dont je vous parlerai très bientôt.

Sophia Bush et Jason Beghe dans la saison 3 de Chicago P.D.
©NBC

 

Chicago P.D. – saison 3
23 épisodes – 42 minutes
Drame, Policier
Jason Beghe, Sophia Bush, Jon Seda, Jesse Lee Soffer, Patrick John Flueger, Elia Koteas
Disponible en DVD sur la Fnac / Amazon

Faites découvrir Chicago aux autres !Tweet about this on TwitterShare on FacebookPin on PinterestShare on Google+Email this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *