Chicago et son surnom de Windy City (via hellochicago.fr)

Windy City : pourquoi ce surnom ?

Mais que se cache t-il donc derrière ce surnom de Windy City ?? C’est l’une des plus grandes questions et les réponses seraient toutes fausses…

Moi même, quand je vous ai parlé de ce qu’il faut savoir sur Chicago j’ai fait « l’erreur ». Mais en est-ce une vraiment ? J’avais demandé à plusieurs Chicagoans et c’était la seule réponse que j’obtenais. Mais fort est de constater que derrière le surnom de Windy City il y a beaucoup de mystère.

Comme j’ai eu cette discussion il y a peu sur Twitter, je me suis dis que ça serait sympa d’en faire un article pour récapituler et mettre les point sur les i.

Windy City pour les vents

La première hypothèse et explication au surnom fait référence aux vents qui peuvent souffler sur la ville. Sa position géographique fait qu’elle est effectivement sujette à de fortes rafales.
On parle aussi du grand incendie de 1871, The Great Chicago Fire, qui n’aurait pas été aussi important à cause des vents qui auraient poussé les flammes.
Il y a aussi l’architecture de la ville, refaite après l’incendie par des architectes qui auraient privilégié les couloirs de vents.

Mais les experts météorologiques s’accordent pour dire que non, Chicago n’est pas la ville la plus venteuse des États-Unis. Windy City ne fait donc pas référence aux vents.

Windy City pour les politiques

C’est sûrement l’hypothèse la plus crédible et la plus ancrée. Windy City ferait référence aux politiques qui sont connus pour être très bavards, brassent du vent (tient, tient, le vent encore une fois) et ne font rien.

Lors de mon séjour, je n’ai pas manqué de poser la question aux habitants et c’est la seule réponse que j’obtenais. Elle fait l’unanimité apparemment.

Là-dessus, dur de savoir si Windy City fait vraiment référence aux politiques. Un peu facile car cela peut s’appliquer à la politique en général et pas juste à Chicago.

Windy City pour l’exposition universelle

Troisième et dernière raison pour répondre au pourquoi du comment du surnom. Une hypothèse moins connue et qui renvoie, comme pour les politiques, au vent (encore et toujours lui).

En 1893, pour célébrer le 400e anniversaire de la découverte de l’Amérique par Christophe Colomb, les États-Unis prévoient une foire mondiale. Plusieurs villes posent leur candidature. New York, Saint-Louis et Washington DC sont sur sur le haut de la liste aux côtés de Chicago.
C’est cette dernière qui obtiendra l’exposition universelle (voir des photos et en lire plus), ce qui énervera fortement la ville de New York qu’elle avait déjà gagné quand elle a été sélectionnée en tant que finaliste. Et c’est là qu’arrive Charles Dana le rédacteur en chef du New York Sun qui serait la première personne à avoir utilisé le terme de Windy City pour parler de Chicago.

« Ne faites pas attention aux revendications insensées de cette ville venteuse [écrit Charles A. Dana jour après jour dans le New York Sun], les Chicagoans n’avaient pas les épaules pour bâtir une Exposition universelle, même si leur ville a gagné. »

 

Pourquoi ce surnom de Windy City ? J’ai bien peur qu’on ne connaisse jamais vraiment la réponse et d’un côté tant mieux. C’est ce qui fait le charme, l’identité de la ville. Chacun a son hypothèse, chacun a choisi son camp, le vent ou les politiques.

Faites découvrir Chicago aux autres !Tweet about this on TwitterShare on FacebookPin on PinterestShare on Google+Email this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *