Chicago en flammes d'Eugène Izzy (via hellochicago.fr)

[Lecture] Chicago en flammes d’Eugène Izzi

Cela faisait un petit moment que Chicago en flammes me faisait de l’oeil dans l’allée de la bibliothèque. J’aurais tourné autour avant de me décider, après des mois et des mois, à le prendre.

Après une semaine de lecture, je vous parle aujourd’hui de ce livre qui se passe donc à Chicago.

 

Chicago en flammes – résumé

Un gamin de seize ans est abattu d’une balle en pleine tête par un petit caïd, un clochard noir est tué par un policier blanc en civil qui l’abreuve d’injures racistes devant témoins : il n’en faut pas plus pour que Chicago, submergée par une vague de chaleur sans précédent, ne s’embrase. Entre les néo-nazis de la Fraternité des chrétiens aryens et le Saint Révérend Africaan, les opportunistes sont prêts à tout pour réaliser leurs intérêts et dressent les communautés les unes contre les autres. Ayant vécu avec l’espoir de voir régner l’harmonie entre les races et ayant vu cet espoir détruit, les officiers Marshall Del Greco et Ellis Turner savent qu’ils vont devoir faire vite : il y a des fruits pourris dans toute la ville.

Chicago en flammes – mon avis

Je ne sais pas pourquoi mais j’aurais eu un peu de mal à lire le livre. Non pas qu’il n’était pas bien, au contraire. Mais il lui manque un rythme fluide.
Dans ce gros roman, plusieurs petites histoires qui vont toutes être liées. Mais comment et pour quel final, il faut continuer à tourner les pages, encore et encore pour le découvrir.
L’action met un peu de temps à arriver, on ne sait pas où Eugène Izzi va nous emmener mais il y a quelque chose. Quoi exactement ?Le suspense est maintenu assez longtemps, peut-être un peu trop mais quand la première révélation tombe, la surprise est énorme. Et ça sera ainsi pendant tout le long.
Izzi nous lance sur des pistes longues, où l’on peut deviner parfois le bout de la route. D’autres fois non.

C’est sûrement ça qui m’a dérangée dans ma lecture. De longs moments, où l’on ne sait pas où l’on va, des rebondissements qui tardent à venir et le rythme qui s’essouffle assez vite.
Le final est prévisible, à un certain niveau du moins car il faut reconnaitre que Eugène Izzi arrive quand même à semer le doute dans la tête du lecteur. Même si tout n’est pas dévoilé, la dénouement est digne d’un des meilleurs thriller.

Pourtant il y a du bon.
Cette mise en avant des problèmes raciaux à Chicago, comment un policier noir se positionne t-il dans son métier, face à ses collègues blancs, face à sa famille et aux habitants. La violence des armes, les émeutes. C’est une vraie plongée au coeur des problèmes qui sont toujours d’actualité.

 

Envie de lire Chicago en flammes ?

Le livre est en vente à la Fnac et sur Amazon, pour 10€65.
N’oubliez pas de jeter aussi un coup d’oeil à la bibliothèque de votre ville !

Faites découvrir Chicago aux autres !Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.