Où loger à Chicago pour un premier séjour ?

Où loger à Chicago pour un premier séjour ?

Voilà un article qui dort depuis un bon petit moment et que je me décide enfin à partager.

Je vous en avais rapidement parlé dans l’article Quand partir à Chicago. Mais comme je prépare moi-même mon prochain séjour, je me suis dit que ça serait intéressant de développer un peu plus le sujet du logement.

Comme pour n’importe quelle destination, le logement est la seconde question à traiter rapidement. Il y a bien sûr l’aspect financier, qui dépend en partie de la saison où vous partez. Mais pour une première fois, comment (bien) choisir son logement ?

Pour ma part, et c’est pour ça que j’adore cette collection, je me suis aidée du Cartoville Chicago (j’ai l’ancienne édition mais il y a peu de changements avec la nouvelle).

Cartoville Chicago

J’ai fait un premier repérage sur les lieux de visite que je voulais faire et ensuite je suis allée voir sur Airbnb si je trouvais quelque chose dans les alentours.
Par chance, j’ai trouvé une chambre chez l’habitant et le logement était très bien situé. C’était idéal pour une première fois.

J’étais dans le South Loop (à ne pas confondre avec le South Side, partie de la ville à éviter), sur State Street. A quelques pas de la station Jackson sur la Red Line et à 5 minutes à pied du Museum Campus. Ensuite, je n’avais qu’à marcher droit devant pour rejoindre le centre. Je devais en avoir pour à peine 10-15mn à pied, et c’est pour cela que je n’ai pas fait un bon investissement avec le Visitor Pass (23$ pour 1 semaine, je vous en avais parlé pour savoir comment se déplacer). Je n’ai pris le métro que 4 fois (en incluant les trajets à l’aéroport).

Que prendre en compte pour le logement

Loop - Cartoville Chicago
Quartier du Loop avec ses points de visite. J’ai logé dans le South Loop, si vous arrivez à voir, c’est le cercle à gauche où j’étais.

Tout d’abord, l’un des points qu’il faut regarder, surtout pour un premier séjour, c’est le métro.
On a de la chance car Chicago est très bien desservie et chaque ligne est en correspondance avec la Blue Line qui va à l’aéroport O’Hare.
En étant dans le South Loop, j’avais la possibilité de prendre la Blue ou Red Line, pour descendre à Jackson.
Donc regardez bien le métro et je vous redis, pour moi le Cartoville est top pour se rendre compte.

Second point pour choisir le logement, les points d’attractions que vous voulez faire. Je ne vous apprends rien.
Après, un logement ne pourra pas être proche de TOUTES les visites que vous voulez mais il ne faut pas non plus trop s’éloigner juste pour faire des économies. En étant proche, vous économiserez en temps et pour les courts séjours, ce n’est pas négligeable, mais aussi en argent. Dans le sens où vous pourrez sûrement faire une bonne partie à pied, et du coup l’argent prévu pour le déplacement peut être mis dans le logement ou des sorties.

Après pour le logement en lui-même, Airbnb ou hôtel, cela dépend de vos préférences.
Moi j’ai choisi le Airbnb (en plus c’était ma première expérience) car, partant seule et comme j’avais en tête que c’était une ville dangereuse (alors que c’est faux !), je voulais avoir une sécurité.
Pour mon prochain séjour, je suis en train de regarder des hôtels, même si je pense reprendre une chambre chez l’habitant car je trouve cela sympa. Il y a un échange et on peut découvrir de bons plans de la part de Chicagoans.

Pour un premier séjour, je vous recommande de loger du côté du South Loop, sur State Street. C’est assez central d’une bonne partie des attractions et ce n’est pas cher.
J’aurais envie de dire que c’est mon quartier préféré, en attendant d’en découvrir d’autres bien sûr.

Faites découvrir Chicago aux autres !Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.