Chicago Bulls à l'United Center

Assister à un match des Chicago Bulls à l’United Center

Les Chicago Bulls, c’est mon frère qui m’a fait découvrir quand nous étions petits. Lui était fan de Michael Jordan, forcément, et moi j’ai le souvenir du film Space Jam dans lequel il jouait. Donc déjà toute petite, Chicago était présente dans ma vie.

Lors de mon dernier voyage là-bas, j’avais décidé de me faire plaisir avec des choses que je n’avais pas fait la première fois. Je suis arrivée en pleine saison sportive, que ce soit en NFL ou NHL, il y a de quoi faire en fin d’année pour les amateurs de sport.
C’était logique de m’offrir une petite soirée à l’United Center, la maison des Bulls et des Blackhawks (équipe de hockey).

Même si je ne suis pas forcément de façon assidue l’équipe des Bulls, c’est une expérience à vivre au moins une fois quand on est de passage aux États-Unis. Peu importe la ville où vous êtes, si vous pouvez, foncez voir un match de NBA !

J’avais le choix entre voir les Bulls contre les Miami Heat et les Blazers de Portland.
J’ai pris ma décision en fonction des prix, qui peuvent exploser selon l’adversaire. En l’occurence, autant vous dire que Bulls vs Heat, ce n’était pas donné. Et puis ça tombait le même soir que la représentation du musical Hamilton où j’avais déjà ma place. Donc je suis allée voir les Bulls contre les Blazers.

Un match de NBA, toute une expérience incroyable !

En dehors de la défaite des Bulls et du manque de punch de l’équipe, c’est toute une expérience incroyable que de voir un match de NBA en vrai !

Déjà à l’extérieur, toute l’agitation, l’organisation avec cet incroyable déploiement d’agents qui font la circulation, des appels pour les personnes cherchant un parking. Le plus fou j’ai trouvé, alors qu’en France c’est la guerre avec eux, les chauffeurs Uber et compagnie ont droit à leur propre parking ! Qui sont pris d’assaut.

Ensuite, il faut trouver la porte d’entrée qui correspond à son ticket et passer le contrôle des sacs.

Bon à savoir : les bouteilles d’eau ou autre ne sont pas autorisé (bien évidemment, il faut consommer sur place) et les sacs à dos ne sont pas autorisés. Enfin pour les hommes, car moi je suis passée avec le mien, même si j’ai bien vu le regard des agents. Après c’est un petit sac à dos et vu que beaucoup de femmes en ont aujourd’hui, contrairement à certains stades en France où ils ne veulent rien savoir. Mais par sécurité, mesdames, si vous pouvez avoir en plus un sac à main/bandoulière, c’est mieux. Car on ne sait jamais sur qui on va tomber.

Ensuite, monter les grands escaliers et trouver son étage.
J’avoue avoir mis le prix dans ma place mais quand je suis arrivée devant mon entrée, je me suis demandée s’il n’y avait pas une erreur car c’était très VIP. Pourtant non, pas d’erreur. Et au moment où je franchis le rideau et la porte, explosion en pleine figure !

Toute cette musique, ce bruit, ces couleurs ! C’est une entrée que je n’oublierais jamais et j’en ai encore des frissons rien qu’en y repensant et en revoyant les vidéos que j’ai faites. Je vous partagerais ça sur la chaîne Youtube du blog.

Le show n’est pas forcément sur le terrain

Les Bulls n’ont pas brillé face au Blazers de Portland, c’est dommage. Une victoire aurait été super pour une première.

Ce qui m’a étonnée c’est de voir que le show n’était pas forcément sur le terrain, ou du moins ce n’était pas le match en lui-même qui captait le plus l’attention des spectateurs.
Ce sont toutes les animations autour qui avaient droit au plus de bruit. L’apparition de la mascotte Benny the Bull dans les gradins, des acrobates, des associations de jeunes, une course virtuelle entre un donut (le vainqueur), un café et un beignet. Cette dernière m’a fait halluciner vraiment. De voir autant d’enthousiasme pour la victoire virtuelle d’un donut. Après ils sont habitués mais c’est quand même fou.

J’étais très bien placée, personne devant moi. C’était génial. Mais j’ai quand même mis près de 160€ pour cette place. Alors quand j’ai vu mon voisin de droite partir au bout de 20 minutes de jeu, j’étais très étonnée. Peut-être avait-il un abonnement ou une invitation ? Mais au troisième temps, mes voisins de gauche, toute une famille sont aussi partis. Idem pour ceux derrière moi qui ont passé beaucoup de temps à parler des études de leurs enfants et leurs problèmes de couple qu’à commenter le match.

J’ai eu l’impression que pour eux, qui sont des habitués, prenaient le match comme si c’était un rendez-vous dans un café ou restaurant. A faire causette et à manger et boire. Plus qu’à regarder le match.
C’était étonnant.
Après partir au troisième temps, alors que le match est plié et qu’à moins d’un énorme miracle et réveil des Bulls, ça peut se comprendre. Vu le prix payé, je reste jusqu’au bout. Mais encore une fois, je ne connais pas leur histoire (abonnement ? invitation ?).

Si vous pouvez assister à un match des Bulls à l’United Center, faites-le ! Ne serait-ce que pour vivre une expérience incroyable, même si une victoire ne sera pas de refus.
Je vous ai mis le calendrier de la saison 2019-2020, en sachant que le 16 février, l’United Center accueille le All-Star Game.

Faites découvrir Chicago aux autres !Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email

2 commentaires sur “Assister à un match des Chicago Bulls à l’United Center”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.