Al Capone - massacre de la Saint-Valentin
Histoire

[A savoir] Al Capone et le massacre de la Saint-Valentin

Ah février, le mois de l’amour avec la date du 14 qui symbolise la journée des amoureux.
Le rouge est de mise, que ce soit avec les roses ou les boites de chocolat mais ce jour-là, un certain Al Capone avait une autre vision du rouge pour le 14 février. Hasard du calendrier ? Ou n’aimait-il pas la Saint-Valentin ?
Même s’il n’a pas été prouvé officiellement que le célèbre gangster soit à l’origine de ce sanglant épisode survenu à Chicago, officieusement, il se disait que :

« Seul Al Capone tue de cette façon »

Après vous avoir parlé de l’histoire sordide de HH Holmes et son château des meurtres situé à Chicago, j’ai envie aujourd’hui de vous parler d’une autre histoire sanglante survenue un 14 février dans notre chère Windy City.
C’est en tombant sur l’épisode 8 de « Faits divers, l’histoire à la une » disponible sur Prime Video que j’en ai appris plus sur cet événement qui a marqué la ville : Le massacre de la Saint-Valentin, l’apogée du gangstérisme.
Il me semble qu’à la base c’est ARTE qui est à l’origine de cette série de documentaires. Les épisodes ne sont juste pas dans le même ordre.

Le massacre de la Saint-Valentin

Massacre de la Saint-Valentin
La presse ne cache pas les corps d’un grand X noir pour le massacre de la Saint-Valentin

Nous sommes le 14 février 1929 et à Chicago c’est le choc lorsque la police et la presse découvrent non pas 1 mais 7 corps criblés de balles. Les hommes étaient dans un entrepôt avant d’être alignés contre un mur par de faux policiers qui ont ouvert le feu. Une des victimes sera retrouvée encore vivante par la vraie police avant de succomber aux blessures engendrées par les 14 balles reçues.

Pourtant habitués à la violence et les meurtres, pour eux un meurtre c’est devenu « banal » et encore aujourd’hui c’est « normal », Chicago sera sous le choc car c’est la première fois que 7 personnes sont tuées ainsi.
Le choc est d’autant plus grand que c’est la toute première fois que la presse ne masque pas les cadavres sur leur Une. Avant, la règle était de cacher les corps par un grand X noir. Ce qui n’a pas été fait ici et a donc participé à rendre l’événement encore plus terrible.

Ce massacre intervient en pleine prohibition et la rivalité entre la mafia Italienne, emmenée par Al Capone, et irlandaise, pour obtenir le monopole du trafic d’alcool.

Petite parenthèse : la prohibition a été mise en place afin de lutter contre l’immigration irlandaise et italienne, population mal-vue.
Paradoxalement, cette période a permis l’essor du Jazz qui était joué dans les bars clandestins, appelés des « speakeasy », et en pleine conquête du monde musical.

Le Blues est arrivé à Chicago un peu plus tard, vers 1930-1940.
La prohibition a duré de 1920 à 1933.

Cet événement et sa médiatisation a participé à l’image violente de Chicago, même si elle se traine la réputation de capitale du crime depuis la fin du 19è siècle. C’est en partie dû à son expansion et la révolution industrielle, dont aurait aussi profité HH Holmes.

De nombreux films, séries parlent, directement ou non, du massacre de la Saint-Valentin, comme Certains l’aiment chaud (1959) avec Marilyn Monroe et Tony Curtis, L’Affaire Al Capone (1967) – qui est assez fidèle dans les faits même, ou encore une scène de Scarface (1932) qui évoque le massacre.

Bande annonce du film L’Affaire Al Capone

Où a eu lieu le massacre ?

2122 North Clark Street
Avant/Après

Envie d’un peu de tourisme ? Vous pouvez vous rendre au 2122 North Clark Street qui est l’adresse où se trouvait l’entrepôt. Mais celui-ci a été détruit en 1967.
Le quartier est sûr puisque vous serez du côté du Lincoln Park Zoo. Pas loin de la Gold Coast, quartier chic de la ville.

Faites découvrir Chicago aux autres !Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.